Médecine naturelle anti cholestérol

Le cholestérol, un fléau pour l’être humain nécessaire pourtant

Soigner le cholestérol par les plantes

produit naturel anti cholestérol
 

Acheter policosanol

Soigner le cholestérol naturellement
Une cuisine anti cholestérol faite de plantes naturel dans une gélules

Cholestérol 3
Policosanol, levure de riz rouge et nopal.

Une meilleure arme anti-cholestérol

Le cholestérol est considéré dans le milieu médical depuis des centaines d’années comme un fléau, responsable des maladies cardiovasculaires, un taux de cholestérol trop élevé peut conduire à la formation de plaques dans les artères coronaires principalement et entrainant à force de ces amalgames de plaque à obstruer l’artère.
Ce qui conduit à l’artériosclérose (c’est le durcissement des artères) et peut provoquer différents troubles et maladies allant de l’angine de poitrine comprenant une douleur thoracique, les crises cardiaques, et même des accidents vasculaires cérébrale.
Le cholestérol doit être pris au sérieux, mais attention à ne pas confondre, le cholestérol est un fléau oui, mais pourtant, il est nécessaire pour l’organisme.
Vous êtes surpris par cette phrase, alors que vous voyez de partout que se soit dans les revues médicales ou bien à la télévision dans des pubs qu’il faut combattre le cholestérol.
Mais pas n’importe lequel, pour cela revenons un peu sur ce qu’est le cholestérol !

Définition du cholestérol

À l’origine le cholestérol est un élément lipidique qui peut-être soit apporté par l’alimentation ou soit biosynthétisé principalement par le foie.
Cette substance lipidique (cholestérol) est un stérol indispensable que l’on retrouve dans toutes les cellules de l’organisme, il est le composant principal de ces membranes cellulaires grâce à cette substance qu’est le cholestérol il entre dans le processus de la constitution des couches de lipides qui forme les membranes de plus par sa présence il entraine une fluidité de ses membranes, il est un précurseur des hormones stéroïdes et il est un élément essentiel qui permet à la synthétisation de la vitamine D et pour finir le cholestérol est l’un des composants qui forme la bile.
Alors vous voyez que le cholestérol ne doit pas être éradiqué de l’organisme son rôle est essentiel, mais dans un pourcentage ou un taux d’un juste équilibre pour un bien-être et une santé de l’organisme.
Vous le savez bien entendu qu’il y a au sein du corps humain le bon et le mauvais cholestérol, ne croyez pas qu’ils s’agissent de deux molécules différentes, non, c’est une même molécule, mais dont le système de transport varie

Le LDL

Le cholestérol LDL (lipoprotéines de petite densité) va placer au sein des parois des artères le cholestérol, qui au fur et à mesure du temps et du dépôt qui augmentent conduit à des plaques (comme expliqué plus haut) athéromateuses et entrainer les problèmes de santé que l’on connait.

Le HDL

Tandis que le HDL cholestérol lui à pour fonction de récupération des dépôts de cholestérol qui sont en surcharge au sein des éléments qui constitue le corps humain pour les conduire au foie qui se chargera de les éliminer.
Donc le HDL cholestérol évite l’emmagasinage de ses plaques néfastes pour l’être humain et donc de facteur réduit les risques de problèmes cardiovasculaires.
Ces deux formes de cholestérol composent le cholestérol total.
À présent avec ses informations sur le cholestérol, vous comprendrez mieux son importance pour l’organisme, mais aussi sa surveillance pour ne pas avoir un taux de cholestérol trop élevé.

Le cholestérol conduit à des obligations

Mais voilà, le cholestérol reste un fléau tout de même pour la population, de plus il prend de plus en plus d’ampleur au fur et à mesure des générations et des conditions et hygiènes de vie actuelle, l’alimentation est déséquilibrer, les repas sont pris à la va-vite, ne prenant pas forcément en compte les aliments qui doivent équilibrer les apports pour l’organisme.
Les conditions de vie sont bien plus stressantes et tant d’autres facteurs qui entrainent dans le temps et conduisent à ce problème qui est d’avoir un taux de cholestérol trop élevé.
La médecine d’aujourd’hui principalement chimique peut enrayer et réduire le taux de cholestérol, à laquelle sera associé un régime éliminant différents aliments qui vous sont si agréables à manger.
Le sel, le beurre et autres produits laitiers, le chocolat, les œufs, le vin rouge et l’alcool en générale, viandes grasses et charcuterie, les avocats, les amandes et pistaches et le café et j’en oublie encore bien d’autres.
Mais cette médication chimique comporte très souvent (presque tous d’ailleurs) à des effets néfastes sur la santé, alors déjà que vous vous retrouver avec un régime draconien.

Le traitement naturel du cholestérol

C’est pour cette raison que de plus en plus de personnes à travers le monde et de plus en plus de thérapeutes, également reviennent à une médecine dite traditionnelle.
Ne comprenant que des éléments naturels et réduisant ainsi tout souci d’effets néfastes et secondaires sur la santé.
La nature et principalement les plantes médicinales sont et ont toujours été présente, elles ont à travers les âges été un soutien et un facteur déterminant en tant que traitement de bien des maladies et troubles.
En plus, les recherches scientifiques faites par les plus grandes agences sanitaires mondiales approuvent la valeur thérapeutique de ces plantes médicinales sur la santé humaine.
Et c’est pour cela que l’Institut de santé traditionnelle Conua™ vous propose le complément alimentaire Cholestérol 3, pourquoi le chiffre trois, tout simplement parce que ce complément est composé de trois plantes médicinales qui par leurs propriétés thérapeutiques reconnues par les milieux médicaux vont faire baisser son taux de cholestérol au patient.
Les plantes médicinales du Cholestérol 3 sont le policosanol, la levure de riz rouge et le nopal.
Nous allons voir ensemble tout ce qui concerne ces plantes médicinales afin que vous puissiez avoir tous les renseignements sur leurs vertus, leur histoire et tout ce qui les définit comme étant un allier dans votre combat contre le mauvais cholestérol.

Les commentaires sont clos.